Exposition digitale de Jean-Humbert SAVOLDELLI

  • L’Ecole du trompe-l’œil m’a appris la rigueur ainsi qu’une certaine technique.Au fil du temps ces dernières m’ont emprisonné en limitant la liberté de mes envies et de mes choix créatifs ; J’ai réussi à m’en libérer en 2013 en changeant radicalement ma manière de peindre sur toile : l’acrylique, le couteau et l’expressionisme abstrait sont venus remplacer l’huile, le pinceau, et l’hyper réalisme. Frustrée pendant tant d’année ma créativité s’est avérée très productive.
  • Au lieu de tout délivrer au spectateur, je lui donne désormais un support à la rêverie basé sur des harmonies de couleurs, des perspectives, des verticales et des horizontales qui se répartissent l’espace sans jamais l’obstruer.J’Introduis de temps en temps de nouveaux éléments dans la composition de certaines de mes toiles, le sable par exemple,
    mélangé avec de la colle et utilisé avec parcimonie il apporte des touches particulières tant dans les effets, que dans les contrastes.
    Toujours très peu de sphères et de cercle dans mes compositions ils cassent me semble-t-il le raffinement que je cherche et rompent l’harmonie et l’élégance que je souhaite donner à mes toiles…Le titre de chaque tableau est choisi de manière méticuleuse, c’est un marqueur important qui fait partie intégrante de la toile.
    Parfois il apparait en cours de travail, parfois à la fin , je n’y pense jamais avant car il risquerait forcément de contrarier les fulgurances et la spontanéité qui me permettent de peindre comme je peins aujourd’hui.
  • Les silhouettes sont un peu devenues ma marque de fabrique, elles apportent à mes toiles une dimension humaine et figurative, la plupart du temps, ôtez les silhouettes de mes toiles, on est dans l’abstrait, c’est la raison pour laquelle j’ai du mal à définir un style pour mes travaux, ils oscillent me semble-t-il entre abstrait et figuratif.

 

J’ai obtenu une certification I-CAC début 2021 (Indice de cotation des artistes certifiés)