Catégorie : Collections

Vanité

Vanité

Le summum de la nature morte pourrait bien être la peinture de vanité, qui voit rassembler des objets incarnant le caractèreéphémère des choses terrestres (savoir, pouvoir et plaisir), de la nature transitoire et fragile de la vie (sablier, fleur, crâne,…), avec parfois une allusion à la vie éternelle (épis de blé,…).
« L’histoire de ce genre s’est entièrement modifiée. Au XVIIème siècle, les Vanités témoignaient d’une haute intention spirituelle dont on pouvait déchiffrer les indices symboliques comme le crâne, le sablier, la montre ou la bougie consumée. Et ceux-ci désignaient le caractère éphémère de toute existence et remplissaient la fonction de prévenir le spectateur des dangers propres aux choses mondaines considérées comme des leurres. L’intérêt pour la Vanité est permanent dans l’art contemporain où un grand nombre d’artistes y souscrivent en tentant de repérer les résurgences du XVIIème à travers les différents moyens plastiques d’aujourd’hui.

ARTISTES